MAIL ART CHAT

Un mail art pour ma nièce Maria qui adore les chats ; à l’intérieur j’ai glissé un roman jeunesse :le tome 1 de La Quête d’Ewilan (oui, je lui avais offert le 2 et le 3, mais j’avais oublié le 1…poin poin poin !!).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

JE SUIS LA, Clélie Avit

téléchargement

« « Ça fait vingt semaines que je suis seule, seulement six que je m’en rends compte. Et pourtant, j’ai l’impression que ça fait une éternité. Ça passerait peut-être plus vite si je dormais plus souvent. Enfin, si mon esprit se déconnectait. Mais je n’aime pas dormir. »
À la suite d’un accident d’escalade en montagne, Elsa est plongée dans le coma. Tandis que l’espoir de son réveil s’amenuise de jour en jour, que ses proches et les médecins commencent à baisser les bras, un jeune homme, Thibault, pénètre par erreur dans sa chambre. Traumatisé par le sort de son frère, qui a renversé deux jeunes filles en voiture, Thibault décide de se confier à Elsa et noue une relation avec elle, malgré son mutisme. Est-il à ce point désespéré de lui-même ? Ou a-t-il décelé chez elle ce que plus personne ne voit ? »

Ca sonne un peu fleur bleue, guimauve et bons sentiments comme ça mais j’ai été agréablement surprise par ce petit roman que j’ai lu d’une traite. Je pense que c’est une belle histoire d’amour qui devrait séduire un public aussi bien ado qu’adulte. Les sujets abordés sont davantage tournés vers des trentenaires c’est vrai, mais l’histoire du frère de Thibault concerne tout le monde, interroge , est sujette à débat ainsi que le cas d’Elsa qui ne peut laisser indifférent. C’est un livre facile à lire – une fois de plus on retrouve une alternance de points de vue d’un chapitre à l’autre ce qui rend la lecture dynamique – que je proposerais bien à mes élèves de 4° en lecture cursive puisqu’il vient de sortir en poche. A tester pour voir comment ils réagissent à la lecture de ce récit.

Ce roman a reçu le Prix Nouveau Talent 2015.

LE LISEUR DU 06h27, J-P. Didierlaurent

81DuPPES5tL

Voilà un livre qui a fait le tour de la blogosphère mais que je n’avais pas encore eu le temps de lire. L’histoire est vraiment très originale, on se demande comment on peut avoir de telles idées et c’est ce qui m’a séduite.

« Voilà, on voulait vous dire, on aime bien ce que vous faites. Ça nous fait drôlement du bien. Ça va bientôt faire un an que Josette et moi, on vient vous écouter tous les lundis et jeudis matin ». Sur le chemin du travail, Guylain lit aux passagers du RER de 6h27 quelques pages rescapées de livres voués à la destruction. Ce curieux passe-temps va l’amener à faire la connaissance de personnages hauts en couleur qui cherchent, eux aussi, à réinventer leur vie. Un concentré de bonne humeur, plein de tendresse et d’humanité. »

Voilà un petit feel-good book comme on les aime et j’ai été agréablement surprise de dévorer si vite ce roman : les personnages sont drôlement attachants comme le collègue de Guylain qui a une manière bien à lui de se réapproprier ses jambes… Les soeurs Delacôte sont elles aussi éclatantes de simplicité et de bonne humeur : la première lecture à la maison de retraite est mémorable avec l’ancienne institutrice qui se voit attribué au hasard une page émoustillante !! Mais j’en dis déjà trop !

Si vous n’avez toujours pas lu ce roman, n’hésitez plus, c’set une lecture idéale pour les vacances 🙂

UNE BANNIERE POUR MON BLOG

Cela fait longtemps que j’ai envie de faire une bannière pour mon blog mais de 1) je n’ai jamais pris le temps de le faire et de 2) canalblog, c’est la plaie ! Maintenant que je suis sur wordpress (!) et que je suis en vacances (!!) j’ai pu en profiter pour faire une jolie bannière maison, façon patouille art postal à ma sauce. Voici le résultat dans sa globalité, parce que malheureusement j’ai vu les choses en grand et ça rentre pas, vous n’en voyez qu’un quart sur ma bannière !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Matériel : un bout de carton (ici celui de l’emballage des dosettes pour le lave-vaisselle), du gesso ; un bout de tissu (ici du jean’s) ; de la peinture ; des mots imprimés (polices sympas) ; du fil ; une machine à coudre.

Tuto : étaler grossièrement sur le carton du gesso à l’aide d’une vieille carte de fidélité par exemple ; coller un morceau de tissu sur le gesso et repasser du gesso par-dessus à voter convenance 😉 Ensuite, vous pouvez tamponner un motif de votre choix : j’ai choisi de gros ronds que j’ai embossés avec de la poudre rose qui brille ! Puis disposez vos embellissements, du type le dreamcatcher, les étoiles, les ballons, les mots. Vous pouvez créer une petite guirlande de fanions, en découpant des triangles et en les juxtaposant. Enfin, on sort la MAC et on s’amuse : j’aime coudre le contour de mes cartons, ici j’ai aussi cousu pour mettre en relief le fil de la guirlande et pour suspendre l’attrape-rêves. Et voilà ! Surtout, amusez-vous ! ça m’a pris une petite demi-heure et ça fait un bien fou de patouiller…sous l’oeil émerveillé de mes enfants 😉

 

VOUS N’AUREZ PAS MA HAINE, Antoine Leiris

téléchargement (1)

 C’est une interview dans ELLE qui m’a fait découvrir cet ouvrage : celui d’Antoine Leiris, ancien chroniqueur radio, qui a perdu sa femme lors de l’attentat au Bataclan. Au lendemain du drame, il a posté une lettre sur les réseaux sociaux intitulée « Vous n’aurez pas ma haine » qui a ému beaucoup de gens et forcé l’admiration : en effet, comment ne pas éprouver de rancoeur, de haine, comment ne pas avoir envie de vengeance quand on ôte la vie brutalement, sauvagement, injustement, de l’amour de votre vie, mère de votre fils âgé de quelques mois ?  A partir de ce jour, la plume s’est révélée une arme pour Antoine Leiris, une arme pour ne pas sombrer lui qui doit élever seul, à présent, leur petit garçon. Aucun pathos dans ce livre, mais le simple récit d’une tragédie dont il faut se relever : l’auteur nous livre son vécu, ce qu’il s’est passé, comment il a réagi ainsi que les réactions de son entourage, et puis le début de cette nouvelle vie à deux.

Sans être larmoyante, cette confession est émouvante, mais on reste tout de même sur sa faim, se demandant si ce livre n’aurait pas mérité tout de même d’être plus abouti.

Nouveau départ

J’ai longtemps réfléchi avant d’ouvrir un nouveau blog…le mien avait plus de 6 ans je crois et ça me fend le coeur de l’abandonner mais il ne fonctionne plus correctement – ou plutôt devrais-je dire : la plateforme est aux fraises !!! – mais ne plus ( http://www.livresandco.canalblog.com) avoir de blog me gêne un peu…même si je ne poste pas tous les jours, j’aime avoir cette possibilité de venir partager mon avis sur les livres que je lis, vous montrer mes modestes réalisations au crochet, tricot, couture, vous donner à voir les mail art qui voyagent, etc. Alors voici un nouveau départ avec ce nouveau blog que j’ai intitulé : De fil en lecture ! J’espère que vous aurez plaisir à venir flâner ici ! A bientôt 🙂