DANS LA FORET SOMBRE ET MYSTERIEUSE, Winshluss

forêt

Sortie en octobre 2016, cette BD, Dans la Forêt sombre et mystérieuse, a reçu la Pépite d’or du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, c’est ce qui m’a poussée à l’emprunter la semaine dernière à la médiathèque.

Quand j’ai ouvert cet ouvrage, j’ai failli le refermer très vote tant les dessins sont rebutants, j’ai même envie de dire vulgaires. Je n’ai pas du tout apprécié ces traits grossiers, éructants… bref ce n’est pas un coup de coeur pour les dessins, vous l’aurez compris ! En revanche, j’ai adoré l’histoire et je n’ai pas pu lâcher la BD avant de l’avoir terminée en éclatant de rire sur la dernière image ! Car c’est bien l’humour qui domine dans cet ouvrage qui relate un voyage initiatique pour le jeune garçon que ses parents ont oublié sur une aire de repos…il se retrouve à traverser cette forêt sombre et mystérieuse pour rejoindre sa famille chez sa mémé qui se meurt. Cette traversée est source de rencontres improbables et drôles et l’humour est souvent présent.

Un coup de coeur ! 

Publicités

LE LOUP QUI AVAIT LA TETE DANS LES ETOILES, Orianne Lallemand, Eleonore Thuillier

leloup

La semaine dernière nous avons eu l’occasion, Anouchka et moi, de rencontrer une auteure que nous apprécions depuis des années maintenant : Orianne Lallemand. Elle était en dédicace dans un grand magasin de Toulouse et nous y étions à l’ouverture pour obtenir une jolie signature colorée et personnalisée sur l’album Le Loup qui avait la tête dans les étoiles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Anouchka a pu rencontrer ses héros préférés (!) et faire une jolie photo avec eux.

imag0777

C’était un chouette moment, Anouchka était intimidée mais fière de repartir avec une dédicace et un nouvel album qu’elle a déjà glissé dans son cartable pour montrer à maîtresse lundi. Elle est bien la seule à être pressée d’être à lundi…hum hum !

AUPRES DE LA FONTAINE, Agnès Domergue, Cécile Hudrisier

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà un petit album découvert par hasard à la médiathèque et que j’ai adoré : il faut dire que l’alliance fables de La Fontaine et haïkus avait tout pour me plaire. L’auteur s’est amusé à créer des haïkus inspirés des fables. En face chaque haïku on trouve une illustration qui nous aide à comprendre quelle fable se cache derrière le haïku qui n’a point de titre. Evidemment, on peut « tricher » et aller parcourir le sommaire pour identifier chaque fable. Les illustrations à l’aquarelle sont très colorées et se marient parfaitement avec les haïkus. C’est un vrai petit régal que de feuilleter cet album, je vous le conseille vivement. Bien sûr, mon esprit en mode   » prof non stop » a déjà une idée de séquence autour de cet ouvrage…mais je n’ai pas de 6° cette année…alors je l’ai proposé à mes collègues 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Et vous, êtes-vous sous le charme comme moi ?