L’HOMME DE LEWIS, Peter May

41qEClb446L._SX311_BO1,204,203,200_

Voici le deuxième tome de la trilogie écossaise de Peter May : L’Homme de Lewis. J’ai retrouvé Fin et Marsaili, comme si je les avais quittés hier ! Peter May est doué pour nous plonger immédiatement dans une atmosphère écossaise à la fois dépaysante et angoissante car une fois de plus, il y a un mystère à résoudre : le corps d’un homme a été retrouvé, il a été assassinée il y a fort longtemps et le père de Marsaili semble directement impliqué. Fin, qui a pourtant quitté la police, mène une enquête privée avant l’arrivée sur l’île d’un inspecteur qui voudra certainement arrêter le père de Marsaili : celui-ci est atteint de démence, sa femme l’a mise à la porte et Marsaili s’est vue contrainte de le faire entrer dans une maison de repos. A travers les pensées de cet homme qui se sent partir et l’enquête de Fin, on retrace l’histoire du père qui n’est pas celle que Marsaili connaissait et les révélations sont terribles… On ne peut lâcher ce deuxième tome, toujours aussi baigné de noirceur et dont le mal-être, l’errance des personnages, leur solitude, transpirent à chaque page.

Je suis sous le charme de  l’atmosphère de ses romans, la description des îles Hébrides est fascinante, j’ai d’ailleurs retrouvé des éléments historiques dont j’avais entendu parler dans la série Outlander. N’hésitez  : c’est la trilogie qu’il vous faut pour des après-midis de lecture sous un plaid bien chaud !

Publicités

2 réflexions sur “L’HOMME DE LEWIS, Peter May

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s