LES AVENTURES DE CHARLOTTE HOLMES, Brittany Cavallaro

téléchargement

« Jamie Watson, arrière-petit-fils du célèbre Dr Watson, ne voulait pas cette bourse pour Sherringford, un collège chic de la côte Est des États-Unis… et encore moins y croiser Charlotte Holmes. L’arrière-petite- fille de Sherlock a hérité du célèbre détective non seulement son génie mais aussi son tempérament explosif. Mieux vaut, dit-on, l’admirer de loin…
Quand un étudiant meurt dans des circonstances dignes des plus terrifiantes histoires de Sherlock, Jamie et Charlotte sont les premiers accusés. Victimes d’un coup monté, ils n’ont d’autre choix que de faire équipe pour mener l’enquête… »

Ce roman jeunesse pour les adolescents a le mérite d’exister : je trouve que l’intrigue est bien menée et qu’elle a l’avantage de susciter la curiosité et d’amener les lecteurs à découvrir ou redécouvrir, une fois le roman achevé, les aventures de Sherlock Holmes car l’auteur ne cesse d’y faire allusion tout au long de ce roman. Le meurtrier s’amuse en effet à calquer certaines histoires célèbres du détective mythique ! Les personnages sont sympathiques : Charlotte est la digne héritière de son illustre ancêtre et James Watson a du mal à ne pas tomber sous son charme, un peu maso ce jeune homme ! Leur duo est drôle et les personnages qui crépitent autour ne sont pas dénués d’intérêt : par exemple l’inspecteur Sheppard qui nous fait évidemment penser à Lestrade !

Une lecture à mettre entre toutes les mains des ados donc !

Publicités

UNDERGROUND RAILROAD, Colson Whitehead, #MRL17

51+gjqCFLXL._SX338_BO1,204,203,200_

Je participe à nouveau cette année aux matches de la rentrée littéraire de Price Minister, j’ai donc reçu il y a quelques semaines Underground Railroad que j’avais sélectionné.

C’est un roman prodigieux qui retrace l’histoire de Cora une esclave noire aux Etats-Unis en mettant en lumière le réseau de chemin de fer clandestin qui permet à certains esclaves, ceux qui parviennent à s’échapper des plantations dans lesquelles ils sont exploités, brutalisés, niés en tant qu’êtres humains, de gagner des états qui progressent sur le plan de l’esclavage grâce aux abolitionnistes…mais ce n’est pas si simple. Ce roman se lit d’une traite tant il est saisissant et magnifique à la fois : il éclaire le lecteur sur les racines du mal américain car on comprend combien ce racisme est ancré dans la réalité de l’Amérique moderne. Il y a des scènes insoutenables – celles de flagellation, de  sacrifices tournés en spectacle hebdomadaire -, d’autres très touchantes – celle où Cora qui a pu essayer d’apprendre à lire bute sur le mot  » optimisme »…,  et on tremble, vibre, suffoque avec Cora mais aussi avec tous ceux qui ont aidé au fonctionnement du réseau clandestin et qui ont bien souvent connu un sort funeste.

Un roman à lire absolument !