AU PREMIER CHANT DU MERLE,Linda OLSSON

téléchargement

 » Déception sentimentale ? Lassitude de vivre ? Élisabeth Blom s’est retirée du monde. Sitôt installée dans sa résidence de Stockholm, elle a débranché la sonnette et fermé sa porte à double tour. Porte à laquelle Elias, son voisin, se décide un jour à frapper, pour lui remettre son courrier. Car lui aussi s’appelle Blom… Cet incident sortira-t-il Élisabeth de sa pénombre ? Ou faudra-t-il attendre un drame – et l’intervention inattendue d’Otto, libraire à la retraite – pour faire entrer la lumière dans son appartement ? Au seuil de l’été nordique, le chant du merle annonce les beaux jours. C’est le thème, vibrant, de la partition nouée par Linda Olsson pour ces trois solitudes. Éloge du premier pas, ce récit d’une rééducation sentimentale est aussi une invitation au voyage nommé lecture. »

Ainsi est présenté ce roman, qui m’a été prêté par une de mes copiNETtes : elle me l’a gentiment envoyé accompagné d’une tablette de chocolat, les deux ont été dévorés rapidement !

J’ai aimé cette lecture pleine de sensibilité et de douceur. Les personnages sont attachants, chacun ancré dans une certaine solitude dont ils vont s’extraire mutuellement pour sourire à la vie. Une lecture qui pose la question de ce bonheur après lequel beaucoup de gens courent… Et s’il était à portée de main, s’il se cachait dans les choses simples de la vie quotidienne… ?

Publicités

2 réflexions sur “AU PREMIER CHANT DU MERLE,Linda OLSSON

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s