NO PASARAN, le jeu, Christian LEHMANN

nopasaran

Ce roman de jeunesse a déjà 20 ans et je n’ai pris le temps de le découvrir qu’hier. L’intrigue est la suivante : trois adolescents en séjour linguistique en Angleterre entrent dans une boutique de jeux video, car ils sont des gamers accros. Là un vieil homme leur donne un jeu sur une disquette après avoir reconnu une insigne sur le blouson d’Andreas, un des trois ados. De retour chez eux, chacun va tester ce nouveau jeu et c’est le début de « l’enfer »… ils vont être victimes d’une expérience de jeu virtuel qui va changer leur vie définitivement.

Cette intrigue est l’occasion pour l’auteur d’aborder des thèmes comme celui des guerres et des conséquences sur ceux qui y participent, des implications de chacun dans les conflits, de l’influence des pensées d’un père sur celles de son fils, de l’emprise d’ados sur d’autres…bref différents thèmes qui peuvent facilement toucher le lectorat ciblé par ce roman.

Les ados d’aujourd’hui risquent d’être amusés par les disquettes, par le fait de jouer en réseau qui étonne fortement les ados dans le roman mais qui est le quotidien de la plupart d’entre eux de nos jours…oui, certains éléments peuvent paraître datés, mais ne gênent en rien l’efficacité de l’intrigue et la réflexion qu’elle amène sur le nazisme et l’antisémitisme. La fin de l’histoire, centrée sur le personnage d’Andreas, est particulièrement bien trouvée. (Deux autres tomes sont parus et forment donc une trilogie).

Publicités

3 réflexions sur “NO PASARAN, le jeu, Christian LEHMANN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s