PETITES LECONS DE BONHEUR AU POINT DE CROIX

51fqxa7oxhl-_sy389_bo1204203200_

Voilà un petit livre dont j’ai envie de vous parler depuis un petit moment : « Petites leçons de bonheur au point de croix, 35 pensées positives à broder ».

Il est fini le temps où je pouvais broder pour les bébés de mon entourage ou les miens, alors j’ai un peu délaissé cette activité que j’apprécie pourtant car elle est vraiment relaxante, c’est un vrai plaisir de voir le dessin prendre vie au fur et à mesure que la broderie avance. Je suis contente d’avoir trouvé, complètement par hasard, ce petit livre qui propose d’habiller ses murs, ses coussins, ses cahiers ou autres carnets de messages de bonheur comme « Jacques a dit Be Happy », « Rien n’est vraiment perdu tant que maman ne l’a pas cherché » (celui-ci me plaît beaucoup !! ), « Je ne suis pas bordélique, je suis créative »,  » Je sais je devrais perdre du poids, mais je n’aime pas perdre » (mouhahaha !!!)… Je vous montrerai bientôt ma première broderie. Allez hop ! au boulot !

REMEDE DE CHEVAL, Agatha Raisin enquête, M.C.Beaton

51lsavhiu1l-_sx340_bo1204203200_

 » Après la pluie, le beau temps ! Agatha Raisin est désormais bien installée dans son cottage de Carsely en compagnie de ses deux chats. Cerise sur le pudding, le nouveau vétérinaire du village ne semble pas insensible à ses charmes. Quand le beau véto succombe à une injection de tranquillisant destinée à un cheval rétif, la police locale conclut à un malencontreux accident. Mais pour Agatha, dont le flair a permis de résoudre l’affaire de La Quiche fatale, il s’agit bien d’un meurtre. A l’étonnement de tous, le séduisant colonel James Lacey partage pour une fois l’avis de son entreprenante voisine. Et nos deux détectives-amateurs se lancent dans une enquête bien plus périlleuse qu’ils ne l’imaginaient… Agatha Raisin, c’est une Miss Marple d’aujourd’hui. Une quinqua qui n’a pas froid aux yeux, fume comme un pompier et boit sec. Sans scrupule, pugnace, à la fois exaspérante et attendrissante, elle vous fera mourir de rire ! »

J’ai adoré retrouver Agatha Raisin, c’est vraiment la lecture idéale pour ces soirées hivernales : pas la tête à lire un bouquin trop compliqué en ce moment, je passe assez de temps à me prendre la tête sur les copies de mes élèves, j’avais envie de légèreté : Remède de cheval est la 2° aventure d’Agatha Raisin cette quinqua qui s’improvise détective dans la campagne anglaise dans laquelle elle s’est installée. Ce tome m’a bien fait rire, Agatha est impayable en ce qui concerne les hommes, mais aussi les relations humaines en général; Elle est parfois fort agaçant, mais on ne peut s’empêcher de la trouver attachante. L’intrigue suit son cours, évidemment on est loin d’une intrigue policière retorse, mais ce n’est pas là que réside l’intérêt à mon goût. Voilà une lecture plaisante, amusante, divertissante, bref légère et on en redemande 🙂

MA PART DE GAULOIS, Magyd Cherfi

telechargement

Les critiques élogieuses qui ont accompagné la sortie de ce roman m’ont poussée à le lire : le Père-Noël me l’a offert, chouette ! Magyd Cherfi, pour moi, c’est Zebda, c’est Les Motivés, ce sont des textes mémorables que je chante encore et que mes enfants apprécient… Ma Part de gaulois est un roman qui raconte son enfance dans les quesrtiers nords de Toulouse. Il se distingue de ses camarades ou voisins car il aime la langue française, il aime lire, Maupassant notamment mais bien d’autres aussi. Il  est animé d’une envie d’aider les autres à travers des cours de soutien par exemple, un club théâtre, mais aussi en se faisant scribe des plus grands qui veulent écrire des lettres d’amour ou simplement remplir un dossier d’aides sociales…Mais il se fait aussi insulter, traiter de « tapette » sans cesse car dans la cité on le voit un peu comme un traître. Cette trahison il la ressent aussi intérieurement, ayant parfois l’impression de trahir les siens par cette envie d’érudition…Ce combat intérieur est vraiment bouleversant à lire. Le tout est servi avec une langue savoureuse, pas toujours aisée à lire tant il allie les tournures raffinées et celles plus familières, mais qui montre combien il est talentueux.

 

THE GIRLS, Emma Cline

51wcdtqdzkl-_sx305_bo1204203200_

Charles Manson, Sharon Tate…ces noms forcément associés vous disent certainement quelque chose. Dans les années 60, les adeptes du gourou Charles Manson ont assassiné la femme de Roman Polanski – Sharon Tate, jeune actrice que l’on voit notamment dans Le Bal des Vampires – alors enceinte de huit mois ainsi que d’autres personnes dans une villa américaine. La violence de cette tuerie et la personnalité trouble et diabolique de Charles Manson – son regard m’a toujours terrifiée sur les photos que j’ai pu voir de lui quand j’étais ado – ont fasciné l’Amérique… Emma Cline, dont c’est le premier roman, a voulu revenir sur cette tragédie en cherchant à comprendre comment de toutes jeunes filles pouvaient en arriver à commettre un acte aussi abominable. La réalité est maquillée mais on reconnaît facilement sous les traits de Russell Charles Manson. L’auteur a créé le personnage d’Evie, la narratrice, qui revient sur cette histoire qui a bouleversé son existence : on alterne le point de vue adulte et ado sur l’histoire. La lecture est absolument passionnante car on suit de près Evie et on comprend les failles qui l’ont menée vers cette secte et on se dit que beaucoup d’adolescentes sont des cibles faciles tant elles sont à fleur de peau et mal dans leurs baskets : le passage de la jeune fille à la femme est un moment critique qui les rend vulnérables c’est ainsi que Emma Cline présente Evie. Car l’affaire Charles Manson n’est presque qu’une toile de fond, l’auteur se focalisant davantage sur les sentiments de la narratrice adulte par exemple : toute sa vie Evie s’est demandé si elle aurait pu elle aussi commettre ces atrocités…la frontière entre le bien et le mal est si mince… je ne peux en dire plus car je gâcherais votre plaisir de lecture. Un seul conseil : LISEZ ce livre !