LE PAVILLON DES ENFANTS FOUS, Valérie Valère

telechargement

 » A treize ans, Valérie Valère a été internée au pavillon des enfants fous d’un grand hôpital parisien. A quinze ans, elle écrit le récit de ce séjour. Son livre n’est pas seulement une vision du monde hospitalier, des traitements pour les malades mentaux, le cri pathétique d’une adolescente de treize ans qui, un jour, a refusé toute nourriture : elle prend conscience des raisons profondes qui l’ont amenée au comportement suicidaire qu’est l’anorexie. »

La 4° de couverture annonce le récit d’une guérison…malheureusement on sent bien que cette guérison est précaire et que cette jeune fille est loin d’être guérie définitivement en sortant de l’hôpital après y avoir passé 4 mois très difficiles. Ce récit est dur, on sent que les souffrances sont encore à vif. Valérie Valère a écrit ce récit autobiographique en 3 jours, elle ressentait le besoin de mettre sur le papier ce qu’elle avait vécu afin de s’en décharger car elle avait du mal à avancer dans sa vie d’adolescente confrontée à une mère qui n’est pas aimante, à un père absent…C’est ce manque d’amour qui explique en partie ce qui l’a menée dans ce Pavillon des enfants fous : un manque d’amour qui s’est transformé en phobie de la nourriture sans qu’elle s’en rende compte au départ, mais ensuite on perçoit chez elle une envie de fondre, de disparaître qui fait terriblement mal au coeur…des envies suicidaires viennent régulièrement la tarauder…jusqu’à ce qu’elle meure à l’âge de  21 ans d’une overdose médicamenteuse.

Certains à l’époque la voyaient comme une auteure précoce – elle a écrit d’autres ouvrages suite au Pavillon des enfants fous – et qui aurait dû jouer un rôle majeur dans le paysage littéraire des années 80-90 si ses démons ne l’avaient pas rattrapée.

C’est une lecture faite pour mes élèves de 3° : séquence autour de l’autobiographie.

Publicités

4 réflexions sur “LE PAVILLON DES ENFANTS FOUS, Valérie Valère

  1. elooah dit :

    Moi aussi je l’ai lu quand j’étais adolescente : je n’ai qu’un souvenir flou de l’histoire mais je me souviens en revanche très bien de l’émotion et du trouble que j’avais ressentis !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s