REVELEE, Renée KNIGHT

51HY1fSsAcL._SX303_BO1,204,203,200_

 » Catherine ne sait plus comment ce livre lui est parvenu, mais depuis qu’elle l’a commencé, elle ne dort plus. Angoissée, obsédée par cette lecture, elle ne parvient pourtant pas à la terminer, terrifiée par ce que la fin pourrait révéler. Car le personnage de ce livre, c’est elle. Elle en est convaincue. Et l’auteur, E. J. Preston, y expose un secret qu’aucune personne vivante n’est censée connaître. Derrière ce pseudonyme, se cache Stephen Brigstocke. Cet ancien professeur voit sa vie déraper doucement et sûrement depuis le décès de son épouse. Jusqu’au moment où il découvre dans les affaires de celle-ci les photos d’une femme sur une plage et posant nue dans une chambre d’hôtel. Stephen n’a alors plus qu’un but : voir sombrer celle qu’il juge être la source de son malheur… »

Voilà la quatrième de couverture qui m’a suffisamment intriguée pour que j’ai envie de lire ce thriller. En fait, point de thriller car il n’y a pas de crime, de tueur en série ou d’enquête, mais plutôt une atmosphère de tension maintenue par l’alternance de points de vue entre Catherine, celle qui se retrouve à ses dépens l’héroïne d’un mauvais livre, et l’auteur qui semble traquée cette femme comme si ça vie en dépendait…

J’ai apprécié la lecture de ce roman qui au final m’a fait réfléchir sur les liens parents-enfants et sur l’idéalisation d’un être cher aux détriments de l’honnêteté ou de la vérité… Intéressante lecture donc !

Publicités

3 réflexions sur “REVELEE, Renée KNIGHT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s