VOUS N’AUREZ PAS MA HAINE, Antoine Leiris

téléchargement (1)

 C’est une interview dans ELLE qui m’a fait découvrir cet ouvrage : celui d’Antoine Leiris, ancien chroniqueur radio, qui a perdu sa femme lors de l’attentat au Bataclan. Au lendemain du drame, il a posté une lettre sur les réseaux sociaux intitulée « Vous n’aurez pas ma haine » qui a ému beaucoup de gens et forcé l’admiration : en effet, comment ne pas éprouver de rancoeur, de haine, comment ne pas avoir envie de vengeance quand on ôte la vie brutalement, sauvagement, injustement, de l’amour de votre vie, mère de votre fils âgé de quelques mois ?  A partir de ce jour, la plume s’est révélée une arme pour Antoine Leiris, une arme pour ne pas sombrer lui qui doit élever seul, à présent, leur petit garçon. Aucun pathos dans ce livre, mais le simple récit d’une tragédie dont il faut se relever : l’auteur nous livre son vécu, ce qu’il s’est passé, comment il a réagi ainsi que les réactions de son entourage, et puis le début de cette nouvelle vie à deux.

Sans être larmoyante, cette confession est émouvante, mais on reste tout de même sur sa faim, se demandant si ce livre n’aurait pas mérité tout de même d’être plus abouti.

Publicités

4 réflexions sur “VOUS N’AUREZ PAS MA HAINE, Antoine Leiris

  1. Stephie dit :

    J’ai trouvé que ce livre était sorti très vite. Trop vite sans doute. Et quand on sait les délais d’editing, ça laisse perplexe sur le temps réel de reprise et de correction.
    Mais dans l’édition, il faut être le premier à…
    Je ne pense vraiment pas le lire

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s